Leader France

Liste des projets

Filtrer les projets

Région

Type de structure

Thème

Adhérent de LEADER France

Motorisation électrique de 10 rando-rail

1 rue de la gare Nielles-lès-Bléquin, France

Voir le projet

L’atelier de la Chantilly

48 Rue du Connétable, Chantilly, France

Voir le projet

BOBEBIKE – Plus que du Vélo

8 Avenue de Joinville, 60500 Chantilly, France

Voir le projet

L’Atelier : Espace créatif et gîte touristique

Rue du Petit Moulin, Vignory, France

Voir le projet

Epi’7 tout, ainsi soi… Fée

6 Rue Montguichet, 95850 Mareil-en-France, France

Voir le projet

La Sauvagine Terre et Passion

La Sauvagine -Terre et Passion, Route de Saint-Momelin, Nieurlet, France

Voir le projet

Route des Métiers d’Art Uzège Pont du Gard : Détours Savoir-Faire

904 Avenue Marechal Juin, 30900 Nîmes, France

Voir le projet

Création d’une boulangerie artisanale à Notre-Dame-de-la-Rouvière

Le fournil, L’Arche à pain Notre Dame de la Rouvière

Voir le projet

Reconquête paysagère et agroécologie autour du prieuré de Marcevol

Prieuré de Marcevol, Arboussols, France

Voir le projet

Création d’un Aquapark

Rue du Lac d'Orient, 10140 Mesnil-Saint-Père

Voir le projet

Modernisation de la base nautique de Puichéric

Eaurizon Base Nautique Canoë Kayak & Stand up Paddle, Route Minervoise, Puichéric, France

Voir le projet

Développement de la filière PPAM

1, Rue de la République 34 600 Bédarieux

Voir le projet

Construction d’une école de mer

Port Camargue, Le Grau-du-Roi, France

Voir le projet

Motorisation électrique de 10 rando-rail
3 novembre 2020

Le rando-rail, appelé aussi vélo-rail ou encore draisine, fait partie du matériel roulant ferroviaire. Il s’agit d’un véhicule automoteur, léger, utilisé sur d'anciens tronçons de voie ferrée, et actionné par des pédaliers. Situé à Nielles-les-Bléquin, le Rando-rail du Pays de Lumbres propose aux visiteurs de découvrir les paysages du Pays de Lumbres grâce à deux parcours : -le parcours du Chevalier de la Chapelle:très boisé, il traverse les grands bois de Nielles-les-Bléquin et permet d’admirer après quelques dizaines de mètres de marche à pied, le bocage Boulonnais. -Le Parcours d’Adelthur: plus ouvert sur le paysage et les vallons des collines d’Artois, ce parcours fait découvrir aux visiteurs la Vallée du Bléquin et ses cultures ainsi que la commune d’Affringues. Le Rando-Rail de Lumbres dispose aujourd’hui de 20 draisines pouvant transporter jusqu’à 4 adultes, dont deux sont actifs et pédalent assis sur une selle, tandis que les deux autres se laissent promener confortablement installés dans le fauteuil central. Accueillant de nombreux établissements pour personnes handicapées et un nombre important de grands-parents venus découvrir l’activité avec leurs petits-enfants, Monsieur MAGNIER, Gérant du Rando-rail,a constaté que la pratique du rando-rail était parfois difficile pour les personnes à mobilité réduite : personnes handicapées et personnes âgées. C’est pourquoi, afin de faciliter l’accès à l’activité à ces publics, il a souhaité installer une assistance électrique sur 10 rando-rail., permettant d’avoir 5 rando-rail équipés sur chacun des parcours.

L’atelier de la Chantilly
30 octobre 2020

Le projet est issu de mon appartenance à la Confrérie des Chevaliers Fouetteurs de Crème Chantilly. Depuis deux ans, nous faisons la promotion de la crème Chantilly en salons, évènementiels et en masterclass, et y voyons l'excellent accueil fait à chaque fois à nos démonstrations. Véritable patrimoine régional connu à l'international, il n'existe pas aujourd'hui à Chantilly de lieu dédié à cette crème célèbre. L'opportunité d'un commerce se libérant dans la ville, à proximité du Château, des Grandes Ecuries et du Potager des Princes, nous a convaincu de nous lancer. Le business plan réalisé, nous avons identifié deux fers de lance à cette future activité : la dégustation sur place ou à emporter de véritable crème chantilly, et la mise en avant du patrimoine historique lié à la crème (au travers de 4 siècles d'histoire, plusieurs pistes sur les origines de la crème sans qu'aucune ne puisse être totalement avérée). Mon expérience professionnelle antérieure dans le numérique éducatif me permet d'envisager une conception multimédia immersive et pédagogique de cette narration à destination des groupes de touristes qui visitent le domaine proche, et aussi vis à vis des scolaires déjà clients du Potager des Princes voisin (partenariat validé). Tout en visant une ambiance générale du lieu qui exploitera cette thématique patrimoniale dès le salon de dégustation (mur de l'histoire des fouets de cuisine, livres de cuisines anciens et nouveaux, live cooking "chantilly montée à la main" au milieu de la salle). Public cible : - Habitants - Touristes - Scolaires

L’Atelier : Espace créatif et gîte touristique
30 octobre 2020

L’extérieur du bâtiment sera rénové en respectant les dispositions d’urbanisme local et en prenant en compte l’apparence générale de son architecture. Pour les parties intérieures, chaque espace reprendra l’esprit « Factory & Atelier ». Le nom de la structure « L’Atelier » vient faire écho au projet avorté de 1978 de reprise du site par une société de production de textile. Il veut également faire régner un esprit de création et de dynamisme sur ce vaste espace de près de400m2 réparti sur 2 niveaux qui sera séparé en plusieurs espaces interconnectés. L’Espace Professionnel : Le premier espace est alloué à un studio de communication. Il proposera des prestations de création graphique, impression, signalétique et marquage publicitaire. Cette activité en lien avec les Arts Graphiques, fait écho au développement de la discipline mise en avant dans la Ville de Chaumont et du Centre National du Graphisme situé à 15mn de l’Atelier. L’autre espace accueillera une microbrasserie, une nouveauté dans cette partie du département pour les quatre associés bien décidés à surfer sur le côté local des produits qui sortiront de leurs cuves. L’ouverture de leur activité au public sera également un atout pour le tourisme et le développement local. L’Espace Créatif : A l’étage, au sein d’une des anciennes salles de classe se trouvera un open-space où seront proposées ponctuellement des activités : Atelier graphique, espace de création, performances...dans le but de devenir un lieu de vie et d’échange donnant tout son sens au nom de « l’Atelier ». L’Espace Touristique sera matérialisé par le meublé touristique 4 étoiles, des équipements de détente (spa, sauna) et des expériences proposées aux touristes de passage ou résident au sein du logement qui occupera la plus large partie de l’étage.

Epi’7 tout, ainsi soi… Fée
30 octobre 2020

Le projet prend place dans l’ancien bureau de poste, au centre du village. La commune, propriétaire, a décidé de le réaménager afin de permettre l’installation du commerce. Le projet prévoit : - Une épicerie générale, avec principalement des produits de 1ère nécessité, mais aussi de l’épicerie fine, des produits locaux (légumes, miel...), un espace « vrac » (céréales, farine...) - Une cuisine pour proposer de la petite restauration sur place et à emporter (sandwichs, crêpes, recettes élaborées avec les invendus de l’épicerie...) - Une petite salle pour se «pauser», manger ou profiter des différentes activités organisées - Des services divers (relais colis, presse, timbres, dépôt de pain, grainothèque, livraison à domicile...) L’objectif est de proposer à la fois un commerce de proximité indispensable aux personnes âgées et des services adaptés aux attentes de la population active en fin de journée. L’activité sur les réseaux sociaux permet de toucher également la population des villages voisins, eux aussi dépourvus de commerce. En plus des nombreux services et produits, des activités sont aussi proposées : ateliers «do it yourself» axés sur fabrication et réalisation de produits naturels en lien avec des actions "zéro déchet et recyclables", "Tricot'thé" ou "Ca'fée'tricots", propositions culinaires en lien avec l'association "Cuisiner pour la paix"! Voyager en pensées, s'évader en goûtant à d'autres saveurs... L’offre commerciale est constamment en évolution au rythme du calendrier et des saisons, afin de renouveler l’intérêt des habitants pour le lieu. Le projet se distingue aussi par l’attention portée au respect de l’environnement (réduction des déchets, vrac, produits locaux...). Public cible : - Habitants

La Sauvagine Terre et Passion
29 octobre 2020

A l'origine, les terrains du site étaient boisés et en friches. L'époque où les derniers maraichers les ont exploités remonte aux années 1980. Il a fallu tout réapproprier (déboisement, défrichage, dévasement...). Les jardins pédagogiques et d'essais ont fini d'être créés cette année, après plus de 2 ans de travaux avec uniquement un accès par voie d'eau. Le projet est la création d'un Centre de Formations, d'Ateliers et de séminaires en pleine nature dédié au Jardin et au Bien-être et ouvert aux professionnels ainsi qu'aux particuliers. La Sauvagine Terre et Passion propose une immersion totale afin d’offrir aux esprits la possibilité de s’ouvrir à un environnement propice à la réflexion, à la concentration et surtout à l’imagination. Terre de cultures à la biodiversité riche, c'est un écrin pour des jardins d'essais innovants qui permettent une implication complète du public sur des projets forts et fédérateurs. La Sauvagine Terre et Passion reste unique dans son concept. Tout est fait en sorte que le public découvre nos Patrimoines ruraux avec : - Un accès à La Sauvagine Terre et Passion en bacôve (barque typique du marais) sur les watringues (rivières) du marais avec un guide (enfant du marais et fils de maraîchers). - Un accueil, un déjeuner et un goûter Terroir servis par un chef local sur place à partir de productions et d'élevages de l'Audomarois, - Le public pourra découvrir des races d'animaux (lapins, poules, coqs, canards, oies...) de la région installés dans le domaine mais aussi, dans les jardins, d'anciennes variétés de légumes et d'arbres fruitiers locales. - Pour les pauses différents scénarios de loisirs sont proposés (pêche, jeux traditionnels Flamands en bois, pétanque...). - Pour répondre à toutes les attentes, une organisation touristique et un hébergement spécifique sont proposés dans nos campagnes. Ils permettent de découvrir les différents patrimoines locaux (tourismes de loisirs, culturels, gastronomique, artisanal, historique...). L'objectif est de transmettre des savoirs dédiés au Jardin et au Bien-être à travers des formations ou des ateliers, entre autres sur "L'Art de Cultiver son Jardin au Naturel". La Sauvagine Terre et Passion a reçu à ce titre par l'UNESCO le trophée "réserve de biosphère" et l'a reconnu Eco-Acteur pour son engagement en faveur du développement durable. Aussi, elle porte une attention toute particulière sur la mise en lumière des Patrimoines Locaux et Ruraux.

Route des Métiers d’Art Uzège Pont du Gard : Détours Savoir-Faire
29 octobre 2020

« Détours Savoir-Faire », c'est une invitation à s'écarter de son chemin pour vivre une expérience nouvelle et inoubliable, pour découvrir des métiers et des créations qui ont fait l'histoire de ce territoire, pour voyager autrement en prenant le temps d'un détour... À travers ces “Détours savoir-faire”, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Gard vous propose d'ouvrir les portes des ateliers des Métiers d'Art et des Métiers Gourmands : Observez, écoutez, échangez, touchez, goûtez, la promesse d'un moment unique avec un Artisan passionné par son métier. Détournez-vous, sortez des sentiers battus, empruntez les chemins médiévaux pour pénétrer nos villages perchés, c'est là que votre voyage commence: C'est alors qu'au coin d'une rue, vous assisterez à une démonstration, ou vous initierez à un cours et pourquoi pas... vous découvrirez-vous alors une vocation ! Pourquoi ce projet ? •Un territoire avec un tissu d’artisan détenant un savoir-faire remarquable, •Un atout pour valoriser le territoire et le rendre plus attractif, •Un développement des compétences des chefs d’entreprises, •Un développement de l’activité des entreprises, •Une promotion des savoir-faire et des métiers de l’Artisanat. •Des savoir-faire locaux préservés. Comment ? •Diagnostic du potentiel de création d’un itinéraire de découverte des métiers et identification des entreprises et structures intéressées par le projet ; •Echanges avec les partenaires territoriales et touristiques et création d’un comité de pilotage afin de valider et suivre le projet ; •Diagnostic des entreprises souhaitant adhérer au dispositif afin d’être adéquation avec cahier des charges ; •Accompagnement des entreprises afin de se professionnaliser aux nouvelles attentes des clients (langues, numériques, créations d’ateliers...) ; •Création du site internet www.detours-savoir-faire.fr

Création d’une boulangerie artisanale à Notre-Dame-de-la-Rouvière
29 octobre 2020

Marlen NAGY a ouvert sa boulangerie-fournil dans le petit village de Notre-Dame-de-la-Rouvière (400 habitants) qui a fusionné au 01/01/2019 avec le village voisin de Valleraugue, la commune nouvelle s’appelle maintenant Val d’Aigoual (1460 habitants). La commune lui a mis à disposition un local avec cheminée où elle a pu installer son matériel. C’est l’investissement matériel qui a fait l’objet de la demande de subvention LEADER : achat d’un four à bois et d’un pétrin. Elle propose à la vente 7 types de pains certifiés bio par Nature et Progrès (farine locale) mais aussi des fougasses, pizzas, tartes. La vente est ouverte deux fois par semaine correspondant à deux fournées de 240 kg. Le lieu de fabrication comprend un petit espace de vente, en plein centre du village, il s’agit de l’ancien presbytère. L’épicerie voisine lui propose un service de dépôt de pain. Elle livre également un magasin bio et une boutique paysanne dans la commune du Vigan, à une vingtaine de kilomètres et propose son pain sur le marché du Vigan. Les habitants de Notre-Dame-de-la-Rouvière peuvent donc maintenant acheter leur pain sur place, ce qui leur évite des déplacements, ce qui est apprécié y compris parles structures d’hébergements touristiques (gîtes et chambres d’hôtes). Cette boulangerie est un lieu de rencontre et de lien social pour les habitants et permet la diffusion d’informations locales: covoiturage, fêtes, événements...

Reconquête paysagère et agroécologie autour du prieuré de Marcevol
26 octobre 2020

Dès 2010 est engagée une réflexion collective sur le devenir du site et de ses paysages. En partenariats avec Terres de Lien, l’Ecole supérieure nationale du paysage, la SAFER, la Chambre d’Agriculture, le Conseil Général, le Pays Terres Romanes et l’association de protection du site, elle fait émerger une alternative crédible au projet de golf, plus en harmonie avec l’esprit du lieu. Etant donné la maîtrise foncière très partielle du site de la part de la Fondation, celle-ci s’est donné pour priorité d’agir sur ses terres (29 ha) en développant un projet d’agroécologie. Elle centre son projet sur des productions agricoles économes en eau et en intrants, adaptées aux conditions pédoclimatiques du site. Le cœur du projet concerne les plantes à parfum, médicinales et aromatiques dont la filière est en essor et qui montre de forts potentiels pour s’inscrire dans des dynamiques collectives, coopératives et de mutualisation de moyens sur le territoire. Ces PPAM seront cultivées en association avec des amandiers, dans une démarche de recherche-expérimentation et de pédagogie autour de l’agroforesterie et des paysages. Un volet éducatif sera également alimenté par la création d’un jardin potager expérimental et de cultures annexes diversifiées. Retrouver une qualité paysagère, valoriser les terrains agricoles, produire, transformer et commercialiser des denrées alimentaires et de phytothérapie méditerranéenne de haute qualité, devenir lieu d’expérimentation, d’éducation, de formation et de recherche sur l’agriculture en milieu sec et sur l’agroforesterie, créer de l’emploi, voici les objectifs. Au-delà de la partie agricole (infrastructures, plantation, entretien, gestion de la ressource en eau), est mis en place un projet d’éducation, recherche et expérimentation (recherche participative, observatoire du paysage, suivi pédologique et de la biodiversité, animation de journées d’échanges).

Modernisation de la base nautique de Puichéric
20 octobre 2020

En 2013, Eaurizon a acquis un ancien garage abandonné depuis quelques années avec l’idée, un jour, d’en faire leur base nautique avec des capacités d’accueil confortables (vestiaires, sanitaires, accueil) ainsi qu’une grande salle à destination de la formation et des séminaires d’entreprises. EAURIZON n’a cessé de se développer mais a atteint son seuil de stabilité depuis 3 ans sans progression. Il était donc urgent de les aider à valoriser le bâtiment acquis en 2013 et servant à ce jour à stocker le matériel par faute de moyens financiers conséquents pour le transformer en base nautique moderne. Le projet vise à la création d’une base nautique à l’architecture contemporaine de 400m2 permettant une unité de lieu : accueil, stockage, espace commercial, centre de formation et salle de séminaire (capacité : 100 personnes). Ce développement rejaillira sur les commerces locaux de Puichéric (restaurants, chambres d’hôtes, domaines viticoles…) pour qui la clientèle d’EAURIZON est déjà indispensable à leur bon fonctionnement économique et sur leurs partenaires touristiques qui utilisent leur service pour pouvoir garder plus longtemps leur clientèle (exemple : Les Cabannes dans les Bois, Gouffre de Cabrespine…) De plus, EAURIZON est un acteur écologique indispensable à notre territoire subissant de plein fouet les épisodes méditerranéens puisqu’il contribue à entretenir le fleuve Aude : près de 150 000€ investis depuis 2006 pour le nettoyage et la sécurisation du fleuve (élagage, débroussaillage…) et création d’ateliers de nettoyage avec des scolaires et des associations pour les sensibiliser au respect de la nature et du fleuve. Réalisations attendues : 1/Un bâtiment moderne et accueillant valorisant positivement le village et le territoire. 2/Création d’1 CDI temps plein, extension à 6 mois pour 4 saisonniers encadrants et formateurs techniques, extension à 4 mois de 6 postes saisonniers. 3/ Augmentation du CA de 40% sur la 1ère année d’existence.

Développement de la filière PPAM
19 octobre 2020

La régression de la profession agricole a provoqué le délaissement des terrains les plus difficiles à valoriser sur le Pays Haut Languedoc et Vignobles, de fait, une fermeture des paysages ainsi qu'un appauvrissement de la diversité biologique des zones rurales. Une part importante de l'augmentation des surfaces forestières au cours des dernières décennies est due à la colonisation naturelle par la forêt d'espaces ruraux libérés après un abandon ou une diminution des activités agricoles ou pastorales. La crise viticole a aussi eu de multiples conséquences sur le territoire: multiplication des arrachages dans certains secteurs, disparition de nombre d'exploitations spécialisées, fragilisation des exploitations restantes, faible nombre d'installations et apparition de friches agricoles. Dans ce contexte, la gestion des paysages agricoles devient un atout économique puisqu'il s'agit de diversifier les productions agricoles, de valoriser la production et qualifier les produits agricoles tout en développant des pratiques agro-environnementales soucieuses des conséquences sur le paysage. Basé sur le territoire du Pays Haut Languedoc et Vignobles, le programme consiste ainsi à reconstituer les sites par un paysage de diversification agricole à travers le soutien à la recherche et à l’expérimentation pour la mise en culture bio de Plantes à Parfums Aromatiques et Médicinales, le maintien et l’accompagnement des agriculteurs.

Construction d’une école de mer
21 septembre 2020

C'est le cabinet d'architectes nimois Crégut-Duport qui a signé la réalisation de l'édifice en béton de 3000 m2. Conformément aux préoccupations actuelles, son emprunte environnementale est limitée en matière de consommation énergétique. Le dispositif LEADER finance les dépenses relatives à l’accueil qualitatif des personnes en situation de handicap. En chiffre : - 49 chambres d'internat : 120 lits stagiaires et 20 lits moniteurs - 1 logement T2 et 1 logement T3 - Capacité du restaurant : 200 convives - 60 personnes employées - 1 500 scolaires/ an - 250 stagiaires au total chaque jour La gestion déléguée de l’établissement a été confiée pour 15 ans à un organisme spécialisé l'UCPA (Union des centres sportifs de plein air). Elle accueille des enfants, des ados et des adultes tout au long de l'année pour des stages : catamaran, voile, kitesurf, planche à voile, foil, aviron, kayak,... Une trentaine de moniteurs et d'animateurs BAFA assurent l'encadrement. Les nouveaux locaux permettent à l'école de fonctionner toute l'année (ouverte de mars à novembre auparavant). Port Camargue est labelisé Tourisme et handicap. Ainsi, le bâtiment de l’école est particulièrement accueillant pour les personnes à mobilité réduite. Outre le respect des obligations réglementaires, le projet a été conçu selon plusieurs critères : - un hébergement adapté aux différents publics, - la non-discrimination des espaces accessibles, - une offre de prestations handisport, - l'accessibilité du yacht-club mitoyen. Public cible : - Habitants - Enfants, ados et adultes pratiquant les sports nautiques - Touristes