Leader France

Réhabilitation d’une étable pour faire un espace d’accueil du public

Adhérent à LEADER France
Champagne-Ardenne , GAL du Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient

Contexte

Créée le 7 juin 2016 par une psychologue et une éducatrice spécialisée, l’association « La Ferme des Globe Trotters » développe deux activités principales :
- La médiation par l’animal auprès de publics fragilisés : toute l’année
- Les visites tout public : 3 dimanches par an

Notre association est la première du département à mettre en œuvre des activités de médiation par l’animal. La médiation par l’animal, méthode innovante d’accompagnement des personnes fragilisées, est une relation d’aide dans laquelle un professionnel qualifié met en lien un animal éduqué, auprès d’une personne fragilisée. Au sein de notre association, Sandrine Masson, éducatrice spécialisée, s’est formée en médiation par l’animal pendant 3 années. Elle met en œuvre des programmes de médiation par l’animal en séances individuelles ou collectives à destination de divers publics en difficultés (enfants et adultes en situation de handicap, enfants maltraités, seniors, détenus, enfants présentant des troubles du comportement, autistes, patients en état végétatif …).

La médiation par l’animal est un outil qui sert des objectifs spécifiques (motricité fine, coordination, coopération, apprentissages, émotions, sensorialité, relationnel, confiance en soi, motivation, …). Ces objectifs sont conjointement définis avec les équipes éducatives, soignantes et / ou les familles. Par exemple, la médiation par l’animal peut également être indiquée en complément d’un traitement médical, à des fins d’apaisement des angoisses du patient ou de stimulation de ses sens. Régulièrement ces objectifs sont évalués et peuvent être réajustés.

A travers nos activités, notre association locale favorise le lien social et le vivre ensemble. Elle s’engage dans une démarche active de prévention et de promotion de la santé auprès de tous les publics (enfants, parents, seniors, …). Elle s’adresse aux personnes en difficultés, à leur entourage naturel et aux équipes éducatives et soignantes. C’est un accompagnement global.

Aussi, elle porte les valeurs développées par l’économie sociale et solidaire, notamment la citoyenneté et la solidarité. Lors de nos portes ouvertes (visites à la ferme pour tout public), la mixité est présente : valides, autistes et personnes en situation de handicap se croisent et se rencontrent autour de nos animaux et de la nature. Lors de ces évènements, l’objectif est de favoriser le contact avec les animaux (ânes, poney, chevaux, chèvre, boucs nains, brebis, chinchillas, cochons d’inde, lapins nains, poules de soie, canards coureurs, chiens Handi’Chiens). Ces derniers spécifiquement éduqués et sociabilisés sont ainsi manipulés, caressés, câlinés, nourris par les visiteurs. Les sourires, les yeux pétillants ne sont pas rares. Chaque visiteur, quel que soit son âge et son état de santé, y trouve du plaisir, de l’apaisement et du bien-être. En février 2018, nous avons accueilli 300 visiteurs en 3 heures.

Depuis 2016, notre activité de médiation animale n’a cessé de se développer. En effet, la première année, Sandrine a réalisé 30 heures de médiation (septembre à décembre). En 2017, près de 184 heures ont été effectuées. En 2018, elle est intervenue 608 heures en médiation par l’animal.
Les institutions et les familles satisfaites du travail réalisé et du niveau d’atteinte des objectifs ont toutes souhaitées reconduire les programmes de médiation en 2019. Aussi, de nouveaux contacts s’instaurent.

Afin de répondre à l’ensemble des sollicitations, notre association a salarié Sandrine Masson à temps plein à compter de décembre 2018, et Nathalie Neveu à raison de 24 heures par semaine dès septembre 2019.

L’association dispose de locaux (ancienne ferme : grange, hangar, étable, poulailler, …) et de prairies mis à disposition à titre gratuit par les propriétaires. Depuis 2016, nous avons aménagé un local de 50 m² (anciens garage et studio) pour organiser l’espace des rongeurs (chinchillas, cochons d’inde, lapins nains) et la salle de médiation. Cependant, au quotidien, cet espace devient trop étriqué pour accueillir le public de manière adaptée et ne nous permet pas d’envisager l’accueil de nouvelles espèces d’animaux. Par ailleurs, les familles accompagnant leurs enfants ne bénéficient pas de lieu d’accueil pendant la durée des séances.
Aussi, les sanitaires mis à disposition du public sont actuellement ceux des parties privées des propriétaires du site.

Il est devenu indispensable de réhabiliter le bâtiment ayant servi d’étable pour accueillir le public dans de meilleures conditions.

Résumé du projet (Description, actions, public cible)

L’opération de réhabilitation consiste à rénover 142 m² d’une étable de type champenois.

Dans cet espace, seront aménagés :
- les box des animaux et des allées de cheminement – environ 66 m²
- un bureau - environ 10 m²
- une salle d’attente pour accueillir les familles et les professionnels pendant les séances individuelles - environ 6 m²
- deux salles de médiation (mobilier adapté, espace au sol, …) – environ 28 m² chacune
- des espaces de rangement
- des sanitaires - environ 5 m²

L’ensemble de ces nouveaux locaux sera accessible pour les personnes à mobilité réduite.

Pour ce faire, l’association souhaite privilégier autant que possible le recours aux entreprises locales pour la fourniture des matériaux et la réalisation des travaux. A ce titre, elle fait appel à l’architecte Carré 3 pour la maîtrise d’œuvre, afin de l’accompagner dans la réalisation des différentes étapes des travaux -écriture des marchés, analyse des offres, demande d’autorisation de travaux, écriture des documents pour les dossiers de sécurité et d’accessibilité, organisation des chantiers -.

Depuis sa création, notre association utilise une page Facebook pour communiquer auprès du public. Des articles de presse dans l’Est Eclair et dans un magazine national promeuvent régulièrement nos actualités. Des reportages télévisés (Canal 32, France 3 Champagne Ardenne) mettent également en avant nos activités. Les travaux de rénovation de notre étable seront également mis en exergue par le biais de tous ces médias.

Enfin, le lancement d’une cagnotte participative, et une recherche de donateurs privés nous permettra de collecter des fonds pour nous accompagner sur la part d’autofinancement de l’opération.

Le bureau de notre association a mis en place en 2018 différentes commissions - finances, communication, vie associative, éducative, ressources humaines, petits globe trotters – devant permettre de renforcer notre gouvernance et nos orientations stratégiques.
Les bénévoles, réunis le 22 septembre 2017, ont pu s’inscrire dans chacune de ces commissions. Ainsi la commission communication travaillera à l’élaboration de nouveaux supports de communication et sollicitera les médias. La commission des finances aura pour missions de trouver des partenaires, des mécènes, de répondre à des appels à projets, …

Objectifs

- Conserver et valoriser le patrimoine bâti
- Participer au dynamisme du territoire du Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient
- Garantir un meilleur accueil du public (médiation, visites)
- Développer notre activité de médiation par l’animal
- Rendre l’ensemble de nos locaux accessibles
- Organiser des espaces séparés pour l’accueil du public et les box des animaux
- Pérenniser l’activité de médiation par l’animal
- Accueillir des plus grands groupes et/ou favoriser la rencontre de publics différents (intergénérationnel ou seniors et personnes en situation de handicap par exemple)
- Accueillir des publics à mobilité réduite dans des locaux adaptés
- Accueillir de nouvelles espèces d’animaux
- Rendre les sanitaires accessibles

Financeurs

LEADER : 64 000 €
Département de l'Aube : 16 000 €
Coût : 80 000 €

Structure

La Ferme des Globe Trotters (Association)

10220 Géraudot
Contact : Madame Deviviers
lafermedesglobetrotters@gmail.com

lu 21 fois.