Leader France

DEVESE -Diagnostics et Echanges pour une Valorisation des pratiques Eco-pastorales et des Systèmes d’Elevage pour la préservation des ressources naturelles et de l’environnement

Languedoc-Roussillon , GAL Grand Pic Saint-Loup
Voir / télécharger la fiche projet

Contexte

Les milieux pastoraux méditerranéens et subméditerranéens présents en Grand Pic Saint-Loup sont des réservoirs de biodiversité qui marquent fortement, au-delà des nombreuses espèces patrimoniales qu’ils abritent, l’identité culturelle et paysagère de ce territoire de garrigues.

La conservation des ressources naturelles du territoire repose sur de fragiles équilibres, de nombreux facteurs naturels et anthropiques menaçant ces milieux à forte valeur patrimoniale. Agropastoralisme et Biodiversité apparaissent ainsi sur ce territoire comme singulièrement et intimement liés.

Résumé du projet (Description, actions, public cible)

L’opération se déroule sur l’intégralité du territoire du GAL Grand Pic Saint-Loup (36 communes) dont la qualité et la beauté des paysages, façonnés par l’activité agricole, en constituent sa « marque de fabrique ». 90 % du territoire est occupé par des espaces Naturels et Agricoles (dont 20% de surfaces pastorales) et 55% est concerné par 1 voire 2 sites Natura 2000 (réseau Européen de préservation de la biodiversité).Le territoire est également labellisé au «Réseau International des Paysages Viticoles» et est intégré pour partie dans les périmètres du « Grand Site de France Saint-Guilhem-le-Désert Gorges de l’Hérault » et du site « Causses et Cévennes » classé au patrimoine mondial de l'UNESCO.

C’est sur ce territoire d’excellence, admirablement ciselé par plusieurs siècles d’activités agropastorales, mais touché de plein fouet par la déprise agricole (diminution du nombre d’exploitation, des surfaces exploitées et des cheptels depuis plusieurs décennies), que le projet DEVESE se positionne. Articulé autour d’une coopération coconstruite entre 2 partenaires, le projeta pour objectif de contribuer au développement d’une gestion pastorale permettant de concilier durablement les enjeux agricoles et naturalistes en adoptant une approche basée sur le partage des connaissances, des points de vue, des pratiques et des savoir-faire.

Chambre d’Agriculture d’Occitanie et CEN-LR ont su unir leurs compétences auprès de15 exploitations agricoles (bovins, ovins, caprins et équins)en proposant un accompagnement articulé autour de diagnostics pastoraux et écologiques de terrain, d’échanges techniques sur les exploitations et lors d’ateliers collectifs.

Objectifs

- Contribuer au maintien, au développement, à la reconnaissance et à la valorisation des pratiques pastorales ;
- Concilier durablement les enjeux agricoles et naturalistes

Financeurs

FEADER : 33 660 €
Conseil départemental de l'Héraut : 8 410 €
Coût : 52 600 €

Structure

Conservatoire d’Espaces Naturels Languedoc-Roussillon (CEN-LR) et Chambre Régionale d’Agriculture d’Occitanie (CRAO) (Autre)
http://www.cenlr.org / occitanie.chambre-agriculture.fr/chambre-dagriculture

34000 Montpellier

lu 101 fois.