Leader France

Dioré, la forêt des plantes médicinales : production de plantes médicinales indigènes et endémiques

Adhérent à LEADER France
Alsace , GAL FOR Est (La Réunion)
Voir / télécharger la fiche projet

Contexte

Il s’agit d’un projet d’agroforesterie s’incluant dans une démarche d’économie sociale et solidaire. Le lieu de l’action est un espace naturel sensible (DIORE) qui se trouve dans les Hauts de Saint-André. Dans un contexte local où le taux de chômage est fort, le projet qui s’appuie sur le dispositif atelier chantier d’insertion vise à améliorer l’employabilité de 8 salariés (dont à minima 4 jeunes de 18 à 24 ans) en contrat à durée déterminée d’insertion (CDDI) ainsi que de leur encadrant technique. Les activités consisteront à « cultiver » des plantes médicinales indigènes et endémiques, à démultiplier ces plantes et assurer leur cueillette en vue de leur commercialisation auprès d’une entreprise de transformation privée.

Résumé du projet (Description, actions, public cible)

L’ARDIE a été créée face au constat que les opportunités d’embauches pour les réunionnais, notamment pour les personnes en difficultés sociales, sont bien insuffisantes au niveau local, en particulier sur le territoire Est de l’Ile.

A La Réunion, de nombreuses plantes utilisées depuis toujours dans la tradition créole pour se soigner font aujourd’hui l’objet d’un intérêt scientifique. Entre mai 2012 et janvier 2016, 22 plantes réunionnaises ont été inscrites à la Pharmacopée française par l'Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM).

L’usage thérapeutique des plantes qui est un savoir ancestral est aujourd’hui à l’origine d’un marché dynamique et en pleine recomposition. Les tisaneurs traditionnels ont vu apparaitre des transformateurs qui commercialisent sur le marché intérieur et extérieur ces tisanes. Parallèlement, les collectivités territoriales affirment une forte volonté de soutenir cette filière émergente des plantes à parfum aromatiques et médicinales (PAPAM).

Il y a eu la réalisation d’une étude pour structurer la filière, une convention signée entre la Cirest, la ville de Saint-André, la Région, le Département et la Cosmetic Valley. Cette filière a ainsi été identifiée comme un facteur de développement économique important sur le territoire de La Réunion.

Fort de ces constats, l’ARDIE a proposé un atelier chantier d’insertion ayant pour objectif d’améliorer l’employabilité de 8 personnes au chômage afin de favoriser l’insertion de ce public. Le projet se déroule dans une partie de la forêt départementale de Dioré, dans les Hauts de Saint-André qui s’étend sur un total de 117,36 ha. Le site concerné par le projet est un espaces naturels protégés, il s’étend une surface d’environ 6,5 ha. Sur ce site, une densité remarquable de plantes endémiques et indigènes à La Réunion a ainsi été observée.

L’ARDIE a sollicité le programme LEADER pour financer principalement le poste de l’encadrant technique.

Objectifs

- Démarche de développement durable ;
- Améliorer l'employabilité ;
- Contribuer à la structuration de cette filière émergente.

Financeurs

FEADER : 44 991 €
Etat :  €
Conseil départemental :  €
Commune de Saint-André :  €
Région Réunion :  €
Coût : 210 125 €

Moyens humains et partenaires

Améliorer l’employabilité de 8 personnes au chômage.

Structure

Association Réunionnaise pour le Développement de l’Insertion et de l’Emploi -ARDIE (Autre)

97470 Saint-Benoît
ardie.est.reunion@gmail.com
ardie.est.reunion@gmail.com

lu 163 fois.