Leader France

Liste des projets

Filtrer les projets

Région

Type de structure

Thème

Adhérent de LEADER France

Ferme pédagogique

78410 Aubergenville, France

Voir le projet

Mise en valeur du marais par la création d’un parcours de promenade contée

La Fresnais, France

Voir le projet

Fontiers-Cabardès : Village-Jardin, perle verte de la Montagne Noire

Fontiers-Cabardès, France

Voir le projet

Rénovation du commerce multi-services de Mandagout

le village 30120 mandagout

Voir le projet

Espace extérieur multigénérationnel

22400 Andel, France

Voir le projet

Rénovation participative d’un bâtiment communal destiné aux associations

Place de la Mairie, Hédé-Bazouges, France

Voir le projet

Les lignes du paysage

Val de Briey, France

Voir le projet

Aménagement d’un parc paysager grâce à la phytorestauration

Saint-Guinoux, France

Voir le projet

Reconquête des terres agricoles en Vaunage pour une meilleure alimentation de proximité

Saint-Dionisy, France

Voir le projet

Villa Gregam – Création d’un centre culturel éphémère

La Villa Gregam, Rue du Géneral De Gaulle, Grand-Champ, France

Voir le projet

Visite de l’abbatiale en réalité augmentée

La Noue de Sienne, Saint-Sever-Calvados, France

Voir le projet

Véhicule partagé villerouge-Termenès

Mairie de Villerouge-Termenes 11300 Villerouge-Termenes

Voir le projet

Fontiers-Cabardès : Village-Jardin, perle verte de la Montagne Noire
30 octobre 2020

Afin de devenir un Village-Jardin, la commune a alors déposé un dossier lui permettant d'acquérir 6 000 plantes adaptées au territoire (les plantes de terre de bruyère), de changer l'éclairage publique datant des années 1970, installer une signalétique sur le patrimoine naturel et bâtis répartis sur le village à travers une circuit de promenade. Le projet a débuté en décembre 2018 avec une première vague de plantation en intégrant la population lors d'une journée laborieuse et festive. Un an plus tard, la deuxième vague de plantation a permis de finaliser la partie végétalisée. Entre ces deux journées, l'équipe municipale a continué de planter avec l'aide de la Pépinière départementale de l'Aude, du Lycée agricole Charlemagne à Carcassonne et des élèves de l'école municipale. Ce projet a permis de faire de Fontiers-Cabardès le deuxième Village-Jardin de France et le premier du Pays de Carcassonne, grâce à : - Son patrimoine architectural : église avec retable, vestiges de châteaux, tour de l'horloge, lavoirs... - Son patrimoine naturel : particularités propres à ce territoire par rapport à la Montagne Noire et aux Cévennes ; terre de bruyère, particularités en matière de climat également puisqu'il y a de fortes différences de température avec la plaine pendant l'été ; pas de canicule - Sa situation géographique : proximité de Carcassonne, des sources du Canal du Midi - Sa situation économique : deux restaurants, des professions libérales, deux producteurs de fromage, un potier, gîtes et chambres d'hôtes, une épicerie... Public cible : - Habitants - Touristes

Rénovation du commerce multi-services de Mandagout
30 octobre 2020

Ainsi, ce point multi-services a été repris le 1er février 2018 par Stéphanie, une habitante du village de 39 ans ne pouvant plus exercer son métier d’agricultrice aux côtés de son mari agriculteur, suite à un accident. Stéphanie propose de la petite restauration, un service d’épicerie avec de nombreux produits locaux (fruits et légumes, bocaux de plats préparés valorisant ces produits), c’est aussi un point poste, un lieu qui permet de diffuser des documents touristiques. L’aménagement de la terrasse permet, notamment en été de proposer des repas de grillades ou de pizzas cuites au feu de bois. Le fait de pouvoir offrir un service de proximité aux habitants contribue donc à un développement économique solidaire et à une dynamique du vivre ensemble. C’est aussi un service qui peut s’adresser aux touristes : Mandagout dispose en effet d’une auberge comprenant 8 chambres et de gîtes. Afin d’attirer plus de clientèle et d’augmenter le chiffre d’affaire, la mairie, propriétaire des murs a réalisé des travaux de rénovation : isolation thermique, installation d’un auvent pour protéger l’entrée des intempéries et des fortes chaleurs, agrandissement de la terrasse et travaux d’étanchéité. Ces travaux ont permis des économies d’énergie (chauffage) et une amélioration de la qualité de l’accueil. Public cible : - Habitants - Touristes

Les lignes du paysage
29 octobre 2020

Les lignes du paysage est un instrument de valorisation du territoire de Val de Briey – des lignes pour promouvoir le patrimoine et le paysage. Ce principe passe par la création d’un faisceau de chemins qui permettent de relier l’ensemble des sites importants du territoire. L’objectif de ces parcours est de pouvoir utiliser les chemins existants pour créer des boucles pédestres ou cyclistes mettant en valeur la typicité paysagère et patrimoniale du territoire. Composés comme des lignes de métro, ces parcours seront émaillés de stations qui permettront de jalonner la déambulation des promeneurs en leur apportant des informations ou en les sensibilisant sur les espaces naturels concernés. Les stations seront choisies selon différentes approches : - Paysagère (en mettant en avant un point de vue, un panorama ou un espace paysager spécifique, comme par exemple le verger conservatoire de Mance, qui valorise des variétés autochtones de fruits) ; - Patrimoine (promotion du patrimoine existant sur le territoire); histoire ou références locales (évoquant l’histoire locale par le biais d’anecdotes et de biographies). L’objectif de ces stations reliées les unes aux autres est de proposer une histoire qui met en lumière les fondements de l’identité du territoire, ses dynamiques et ses développements, donnant ainsi corps à cette récente commune nouvelle. Au total, les lignes du paysage seront composées de 25 stations. Pour donner de la cohérence chaque station s’appuiera sur une identité graphique commune. Des installations pour créer du lien et des étapes seront installées tout le long des promenades : belvédère, banc public, point de vue, panneaux informatifs...

Aménagement d’un parc paysager grâce à la phytorestauration
26 octobre 2020

Saint-Guinoux, commune rurale de 1 200 habitants, située dans l’arrière-pays de Saint-Malo (département d’Ille-et-Vilaine) distant de 15km seulement de la citée malouine, s’est engagée dans la dépollution d’une ancienne casse automobile de 6 000m². Ce site, en plein cœur du bourg de Saint-Guinoux, à proximité immédiate de la Mairie, de l’école primaire et de la cantine, représente le site idéal pour l’implantation d’un parc. La municipalité, engagée dans une démarche de revitalisation du centre bourg, a ouvert ce site à la population communale, intercommunale et touristique. La municipalité s’est posée la question de comment redonner accès à un site pollué en toute sécurité pour les utilisateurs et, de surcroît, à des enfants. Toute la problématique venant du fait que ce site soit pollué suite à son exploitation par différents produits, tel des hydrocarbures, des huiles de vidanges, des métaux lourds, ... La municipalité s’est tournée vers la phytoremédiation, procédé qui consiste en la dépollution des sols, l'épuration des eaux usées ou l'assainissement de l'air intérieur, utilisant des plantes vasculaires, des algues (phycoremédiation) ou des champignons (mycoremédiation), et par extension des écosystèmes qui supportent ces végétaux. Les plantes hyper accumulatrices permettent d’amoindrir la présence de métaux lourds et d’hydrocarbures fortement rencontrés dans le sol. Ce parc abrite un parcours pédagogique expliquant l’utilisation des plantes de phytoremédiation, un potager géré par les retraités et les enfants de la commune (en partie haute non polluée), des expositions d'artistes sculpteurs (sur le thème du gigantisme), une aire de jeux pour les enfants et un blockhaus, vestige de la seconde guerre mondiale qui tel un belvédère surplombe le parc et le canal des allemands au fond du parc qui rallie la côte.

Villa Gregam – Création d’un centre culturel éphémère
25 septembre 2020

La "Villa Gregam", le centre culturel éphémère de Grand-Champ sera un lieu ouvert à tous. Destiné à découvrir, à s'initier et à se perfectionner à des pratiques artistiques et culturelles diverses, ce lieu permettra avant tout de créer du lien social et de s'approprier l'espace public. Le projet vise à animer le cœur de bourg de la commune de Grand Champ, en mettant en œuvre un concept original et dynamique. Le site dispose d'un vaste espace extérieur de 3.000m² environ, réparti en deux parcelles. Un espace incubateur de projets artistiques, ouvert sur l'extérieur et permettant de tisser de nouvelles formes de liens entre artistes et habitants. Des réunions seront organisées régulièrement (une par mois pour commencer) afin de veiller collectivement à la bonne évolution du projet, envisager de nouvelles perspectives en terme d'organisation ou de fonctionnement. Les espaces extérieurs du centre culturel (jardins) seront accessibles à tout moment depuis la rue principale de la commune. Les usagers pourront s'y promener, s'y détendre, s'y arrêter (mobilier en bois : tables, bancs, transats...), découvrir des installations artistiques, s'exprimer (murs libres), s'abriter sous le grand hangar qui accueillera des expositions... Ce jardin doit devenir un lieu de rencontre intergénérationnel où habitants et artistes se côtoieront. Dans le second jardin (qui communique directement avec le premier) un cinéma de plein air sera installé pour permettre aux habitants de profiter régulièrement de projections variées. Concernant les bâtiments, 3 endroits seront réhabilités : - Au N°7, un atelier partagé pourra accueillir les artistes à la recherche d'un local pour pratiquer leur art. 6 ateliers seront délimités, à la disposition de tous (sur réservation) et équipés pour toutes sortes de pratiques (la sculpture, la peinture,...). Les artistes pourront réaliser leur travail dans les meilleures conditions et pourront également dispenser des ateliers de perfectionnement ou d'initiation aux habitants. - Au N°13, un studio d'enregistrement et de production musicale sera installé pour permettre aux musiciens du territoire de venir s'entraîner et même enregistrer. Des ateliers de MAO (musique assistée par ordinateur), d'écriture, des cours de chants seront dispensés pour permettre à tous de découvrir les dessous de la musique. Un projet de web-radio est même en train de germer. - L'accueil se fera dans le bâtiment situé au N°9. On y retrouvera un bureau d'accueil et des ordinateurs en libre service (espace de coworking) pour les graphistes notamment. Ce lieu s'adresse à tous, les jeunes comme les seniors, les artistes comme les non artistes, les professionnels comme les débutants. Il a pour vocation de créer du lien social, de faciliter l'accès à la culture à un plus grand nombre et de soutenir les pratiques artistiques du territoire. La municipalité de Grand-Champ met à disposition des associations culturelles du territoire des bâtiments leur permettant de pratiquer leurs activités dans les meilleures conditions.

Véhicule partagé villerouge-Termenès
2 septembre 2020

La commune de Villerouge-Termenès et ses habitants ont alors opté pour un service innovant de mobilité : une voiture électrique partagée. Une borne de recharge électrique pouvant accueillir deux véhicules a alors été installée sur le parking de la cave coopérative et est alimentée par une ombrière photovoltaïque, opération réalisée par la commune. Les habitants peuvent alors réserver et louer la voiture pour des déplacements de courte durée, dans un rayon de 40 à 80 km (approvisionnement en denrées alimentaires, accès aux magasins, marchés, soins spécialisés, examens en milieu hospitalier...). Afin d’exploiter les plages restées vacantes le cas échéant durant la période touristique, une mise à disposition du véhicule pourra être proposée aux visiteurs à un tarif d’équilibre (par exemple boucle de 50 km permettant de découvrir deux autres sites pôles Pays Cathare proches : Termes et Lagrasse). De nombreux autres sites remarquables avec lesquels un partenariat pourrait se nouer autour d’une mobilité propre et silencieuse se trouvent dans le périmètre du Syndicat Mixte de Préfiguration du Parc Naturel Régional Corbières Fenouillèdes. Localisés à l’intérieur d’un rayon de 25 à 60 km autour de Villerouge Termenès (châteaux d’Aguilar, d’Arques, de Quéribus, de Peyrepertuse, de Puilaurens, abbaye de Fontfroide, gorges de Galamus…), leur éloignement est largement compatible avec l’autonomie procurée par la batterie du véhicule électrique. Un maillage avec le vivier de gîtes ruraux, de producteurs locaux (vin, fromages, miel, champignons, pisciculture…) et d’artisans d’art (potiers, peintres, sculpteurs, tourneurs sur bois…) pourraient être associé à ces parcours au travers de propositions de trajets préprogrammés sur le GPS du véhicule et/ou par les tablettes, smartphones et autres équipements connectés. Public cible : - Habitants - Touristes