Leader France

Candidatures Leader : Etat des lieux

Le 31 mai 2022

Alors que le Plan Stratégique National est toujours en cours de négociation avec la Commission européenne, les différents appels à candidatures pour les programmes LEADER ont été publié ces dernières semaines ou sont en cours de finalisation. Découvrez l’état des lieux proposé par Leader France sur ces appels à candidatures. (sous réserve des derniers appels à candidatures)

La moitié des appels à candidatures sont lancés

Au 30 mai, 8 appels à candidatures et 3 appels à manifestation d’intérêt ont été lancés en France avec des dépôts attendus qui courent du mois de juillet au mois de décembre 2022, sous réserve de la validation du Plan Stratégique National. De manière globale, comparativement aux autres Etats Membres, dont beaucoup prévoient un appel à candidatures au deuxième semestre 2022 pour un début de programmation au printemps 2023, la France est un des pays européens à être dans les temps pour un début officiel de la programmation du FEADER prévu le 1er janvier 2023.

Parallèlement, deux régions ont officiellement engagés le développement de l’approche du développement local mené par les acteurs locaux (OS 5 du FEDER) : Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire.

Perspectives 2023-2027 : Une répartition géographique similaire avec moins de GAL mais un bugdet constant

Beaucoup d’hypothèses ont été lancées ces dernières semaines sur le nombre de GAL, la couverture géographique de LEADER et son enveloppe dédiée. De manière globale, on estime que le nombre de GAL sera entre 260 et 280 GAL pour la programmation 2023-2023 soit une diminution attendue d’environ 20 % de GAL en France. Cette diminution s’explique par la volonté de certaines autorités de gestion de réduire le nombre de GAL dan un soucis de simplification et de réduction du nombre d’interlocuteurs. Cependant, malgré cette baisse annoncée, la couverture géographique des territoires devraient être identique à l’actuelle. Cela s’explique par l’augmentation de la taille des futurs territoires dans certaines régions. (exemple : Auvergne-Rhône-Alpes : passage de 43 à 11 GAL d’au moins 200 000 habitants/ 9 EPCI/ 2500 km2)

Les structures porteuses des futurs GAL ne devraient pas non plus évoluer de manière considérable au niveau national : EPCI, PETR, Pays, PNR, Associations, Syndicats Mixtes. A noter une tendance dans certaines régions à calquer le périmètre des GAL au périmètre de contractualisation régionale.

Au niveau du budget, on estime que l’enveloppe dédiée au programme LEADER sera entre 450 et 500 millions d’euros pour la période 2023-2027 soit l’équivalent de la dotation annuelle de la programmation 2014-2022, soit 1.5 millions en moyenne par GAL.

Une mise en oeuvre toujours en question

Concernant la mise en œuvre effective et le conventionnement des territoires, aucun calendrier ne peut être aujourd’hui avancé de manière transparente.

lu 881 fois.
AGENDA
Juin
27
lun
Formation CNFPT : Initiation au Montage de projets LEADER @ Lille
Juin 27 – Juin 28 Jour entier
Juin
28
mar
Webinaire d’échanges Leader France : Comprendre les dispositifs de l’ANCT : La transition écologique et le développement du Numérique
Juin 28 @ 14 h 00 min – 15 h 30 min
Nov
14
lun
Congrès National des GAL @ Centre des Congrès Jean Monnier d'Angers
Nov 14 – Nov 15 Jour entier