Leader France

Le Comité européen des Régions adopte un avis sur la vision à long terme

Le 15 janvier 2022

La reprise dans les zones rurales ne peut se faire qu’en travaillant ensemble sur leurs besoins

Les zones rurales représentent près de 30 % de la population de l’UE et 80 % de son territoire, ce qui en fait un élément essentiel de la relance et du développement de l’Europe

La vision à long terme de la Commission européenne pour l’avenir des zones rurales est un début prometteur, mais sa concrétisation nécessitera une volonté politique de la part de tous les niveaux de gouvernement, des parties prenantes et des citoyens, a averti mercredi le Comité européen des régions.

Les zones rurales européennes représentent 80 % du territoire et 30 % de la population européenne. Ils sont confrontés à une grande variété de défis, allant d’une population vieillissante et de faibles niveaux de revenus à une fracture numérique croissante et à l’impact du changement climatique, tous encore exacerbés par la pandémie et son impact plus large sur la société et l’économie. La stratégie de la Commission européenne pour soutenir le développement et la relance de ces régions clés est la vision à long terme pour les zones rurales jusqu’en 2040 et le pacte rural, une initiative qui vise à impliquer les citoyens et les acteurs politiques aux niveaux européen, national, régional et local rendre les zones et les communautés rurales plus fortes, connectées, résilientes et prospères.

En tant qu’institution qui représente au moins un million d’hommes politiques locaux et régionaux dans l’UE, le Comité européen des régions (CdR) est un acteur clé pour garantir que la vision à long terme devienne une réalité, rendant les territoires ruraux plus forts, mieux connectés et plus résilient au profit de l’ensemble de l’UE. Mais cela ne pourra être réalisé que si tout le monde travaille ensemble – l’UE, les autorités nationales, régionales et locales, les parties prenantes et les citoyens. Tel est le message clé de la contribution du CdR aux propositions de la Commission, énoncée dans un avis adopté en plénière, rédigé par le Président de la Région d’Andalousie Juan Manuel Moreno Bonilla (ES/PPE).

« Les acteurs locaux et régionaux sont indispensables à la mise en œuvre du Pacte rural. L’agriculture, la mobilité, la connectivité numérique et les énergies renouvelables sont les domaines stratégiques qui doivent accompagner le développement rural, compte tenu de leur potentiel à apporter des solutions concrètes et des moyens d’accompagnement pour freiner le dépeuplement, faciliter le renouvellement des générations , et générer des opportunités sociales et économiques liées au Green Deal. Les femmes et les jeunes doivent être au centre de ce processus. Nous pensons également qu’il est nécessaire de simplifier les fonds européens, d’améliorer leur mode de combinaison et de vers un modèle à fonds multiples qui intègre les zones rurales dans toutes les politiques », a déclaré le rapporteur Moreno Bonilla.

L’avis adopté par la plénière a souligné l’urgence de mettre en place des propositions concrètes d’action immédiate – accompagnées de moyens et d’objectifs quantitatifs – pour soutenir la vision à long terme et assurer sa mise en œuvre effective. En outre, les membres du CdR ont appelé tous les niveaux de gouvernement à aligner toutes les futures initiatives politiques et législatives sur les besoins et les réalités rurales – un processus appelé « rural proofing ».

Dubravka Šuica, vice-présidente de la Commission européenne pour la démocratie et la démographie, a participé au débat en plénière sur l’avenir des zones rurales en Europe avec le commissaire à l’agriculture Janusz Wojciechowski. Le vice-président Šuica a souligné que le CdR est la première institution de l’UE à adopter un avis formel sur la vision à long terme et a souligné que « ce n’est qu’en agissant ensemble que nous pourrons créer un nouvel élan pour les zones rurales, aussi attractives, dynamiques et des lieux dynamiques. La Vision à Long Terme des Territoires Ruraux appelle des solutions adaptées à leurs besoins et atouts spécifiques, avec l’implication des autorités régionales et locales et des collectivités locales. Le Pacte Rural que nous construisons ensemble créera le cadre adéquat pour la coopération et contribuer à la réalisation des objectifs partagés de la vision à long terme. »

Le commissaire Wojciechowski a souligné que « le Comité européen des régions est un partenaire clé dans la réalisation de la vision à long terme pour les zones rurales. En coordonnant les voix régionales de toute l’Europe, le Comité contribuera à garantir que la complexité et la variété des besoins régionaux sont pris en compte dans le cadre de la Vision. J’ai hâte de travailler avec le Comité au cours des prochaines années pour développer le plein potentiel de nos régions rurales.« 

lu 804 fois.
AGENDA
Mai
30
lun
Formation CNFPT L’évaluation et la communication sur son programme LEADER @ Reims
Mai 30 – Mai 31 Jour entier
Juin
15
mer
Conférence sur le Pacte rural @ Bruxelles
Juin 15 – Juin 16 Jour entier
Juin
21
mar
LINC (LEADER Inspired Network Community) Conférence @ République Tchèque
Juin 21 – Juin 24 Jour entier
Juin
27
lun
Formation CNFPT : Initiation au Montage de projets LEADER @ Lille
Juin 27 – Juin 28 Jour entier
Juin
28
mar
Atelier ENRD : Faire progresser l’égalité des genres dans les zones rurales de l’UE @ Paris
Juin 28 – Juin 29 Jour entier