Leader France

Projet POSCIF -« Pâturage Ovin dans les Systèmes Céréaliers d’Ile-de-France »

Adhérent à LEADER France
Île-de-France , GAL Sud 77 et Gâtinais français
Voir / télécharger la fiche projet

Contexte

Le Projet POSCIF -« Pâturage Ovin dans les Systèmes Céréaliers d’Ile-de-France »-propose une recherche participative dans le bassin parisien en étudiant le pâturage de couverts céréaliers par des ovins. Il vise à développer des systèmes innovants de polyculture-élevage performants sur le plan économique et environnemental et socialement acceptables pour les agriculteurs d’une région spécialisée en céréales où l’élevage est marginal. L’objectif est de mobiliser de manière originale des biomasses agricoles largement disponibles et sous-utilisées, pour les valoriser par le pâturage pour l’alimentation de troupeaux et la production de services écosystémiques. Il contribue à la mise en réseau, selon les principes de recherche collaborative, d’agriculteurs qui innovent déjà par leurs pratiques agricoles (conservation des sols, retour de l’élevage, réduction d’intrants) en vue de favoriser les co-apprentissages, et à la redynamisation d’une filière d’élevage dans le bassin parisien qui tend à une baisse du cheptel.

Résumé du projet (Description, actions, public cible)

Ce projet s’intéresse au pâturage ovin de couverts d’engrais verts, ainsi qu’au pâturage de blé et de colza d’hiver -2 cultures majoritaires des assolements franciliens.

Des expérimentations sont menées dans un réseau de fermes, selon des protocoles co-construits avec les agriculteurs pour produire des connaissances d’une part sur les processus et les impacts agronomiques et environnementaux du pâturage ovin en parcelles de grandes cultures et d’autre part sur la capacité à conduire un troupeau ovin dans ce cadre. Le manque de connaissances et de savoir-faire freine les céréaliers, pourtant enclins à faire pâturer leurs couverts végétaux pour les détruire autrement que par broyage ou chimiquement et bénéficier d’une fertilisation au champ.

Les objectifs scientifiques sont de qualifier et quantifier les effets du couplage entre parcelles de grandes cultures et pastoralisme ovin. Sont notamment étudiés : les impacts agronomiques et environnementaux, les performances de l’élevage en termes de production, d’organisation du travail et de bien-être animal et des scénarios d’adoption de ces pratiques à plus large échelle sur un territoire pour aider les décideurs publics à adapter leurs politiques d’accompagnement.

Les objectifs techniques directement à destination des agriculteurs, sont l’acquisition de références sur les modes de gestion du pâturage dans des parcelles d’engrais verts ou de cultures, et la quantification des différentes performances, l’identification des intérêts et des limites de ces pratiques pour les agriculteurs et les bergers à travers une évaluation multicritère.

Objectifs

- Encourager l’innovation et le développement des connaissances des filières biomasses ;
- Soutenir l’élevage dans une région spécialisée en grandes cultures ;
- Protéger la ressource en eau avec l’implication de la profession agricole ;
- Adapter progressivement les systèmes agricoles pour répondre aux enjeux climatiques.

Financeurs

FEADER : 44 000 €
ADEME :  €
Coût : 388 000 €

Structure

Agrof’Ile–Agroforesterie et Sols Vivants en Île-de-France (Association)
http://www.agrofile.fr

77930 Fleury-en-Bière
contact@agrofile.fr

lu 136 fois.