Leader France

Liste des projets

Filtrer les projets

Région

Type de structure

Thème

Adhérent de LEADER France

Création d’un gîte 4* respectueux de l’environnement

Géraudot, France

Voir le projet

Cabane d’observation : un site d’étude et d’éveil, un lieu à partager au Mas Favières

Gîtes Mas Favières en Cévennes, Notre-Dame-de-la-Rouvière, France

Voir le projet

Acquisition d’un parc mobile de vélos destinés à la commercialisation de produits touristiques par une fédération de prestataires spécialisés

Les Estables, France

Voir le projet

Création d’une micro brasserie Bio : « Le petit Caboulot »

La Brasserie du Petit Caboulot 25 chemin des cigales, 34400 Entre-Vignes

Voir le projet

Création d’un gîte 4* respectueux de l’environnement
3 novembre 2020

Ce projet porte donc sur la création d’un gîte de grande qualité dans la longère en pans de bois attenant directement au corps principal du château, d’une capacité d’accueil de 4 personnes, destiné à recevoir un classement 4 étoiles et un label national de niveau 4. Il sera réalisé avec des matériaux écologiques d’origine majoritairement locale (bois de chêne local, bois de peuplier local, béton de chanvre, briques locales, laine de bois, sable, chaux etc.) afin d’une part de respecter l’environnement et d’autre part de préserver et renforcer l’identité patrimoniale du bâti existant et donc du territoire. Il se situera à l’angle de la maison principale (château) et de la dépendance attenante, sur deux niveaux. Cette position offrira aux hôtes plusieurs points de vue sur le parc du château dans un cadre calme et arboré (emplacement signalé en rouge sur le plan de masse du rez-de-chaussée dans le dossier pièces graphiques ci-dessous). La surface exploitable sera de 44 m² auxquels s’ajouteront un espace sauna intérieur d’un peu plus de 17 m² et un espace bien-être extérieur de plein air avec terrasse en bois et bain nordique (rempli à l’eau de pluie filtrée). La structure intérieure du bâtiment sera préservée puisque les travaux mettront en évidence la charpente existante. Le gîte se composera à l’étage de deux chambres pour 2x2 personnes (à l’emplacement de deux « pièces » actuelles complètement délabrées mais très originales puisque comportant deux anciennes fenêtres d’origine à guillotine), d’une mezzanine ouverte pour couchage d’une personne si un couple venait avec deux enfants et l’un ne tenait pas à partager la même chambre que son frère ou sa sœur ! , d’une salle d’eau, de toilettes séparées et d’une pièce commune cuisine-salle à manger avec îlot principal et au rez-de chaussée d’un salon de détente avec grandes baies vitrées d’environ 10 m² permettant un accès direct et abrité à l’espace sauna, très appréciable en toute saison, notamment en hiver ! Afin que nos hôtes puissent bénéficier d’une entrée privée, une tourelle d’escalier sera créée dans l’arrière-partie de la toiture existante de la dépendance qui, non seulement s’intègrera parfaitement dans le bâti ancien en en respectant totalement l’identité patrimoniale tout en en accentuant la valeur paysagère puisqu’elle en constituera l’élément le plus original. Cette tourelle sera réalisée en pans de bois traditionnels avec remplissage de briques de Troyes au rez-de-chaussée et torchis à l’étage. L’aménagement d’une lucarne en haut de la tourelle offrira à nos hôtes amoureux des oiseaux un poste d’observation privilégié qui leur permettra, en toute quiétude, de passer de longs moments à observer les nombreux oiseaux peuplant notre parc (et notamment la chouette-effraie habitant dans le nichoir de la grange située juste en face de cette future tourelle). Notre site est en effet répertorié au Pnrfo et refuge LPO. Nos hôtes auront accès à l’ensemble du parc, et le futur bain nordique d’extérieur leur permettra de bénéficier d’un espace bien-être au contact direct avec la nature.

Cabane d’observation : un site d’étude et d’éveil, un lieu à partager au Mas Favières
30 octobre 2020

Brigitte et Michel CHARLES ont ouvert leur premier gîte à Notre-Dame-de-la-Rouvière en 2008 puis rénové et ouvert un second gîte en 2015, leur permettant d’atteindre une capacité de 18 couchages. Ces gîtes sont situés à 650 mètres d’altitude dans le hameau de Favières, qui offre une vue dégagée sur les monts des Cévennes. Pour accéder à ce hameau, il faut emprunter une petite route sinueuse, mettant à plus de 30minutes pour un peu plus de 20 km les deux petites villes de Ganges et du Vigan (3900 habitants chacune). Ces gîtes disposent d’une piscine à débordement et d’un spa. Brigitte et Michel CHARLES proposent depuis l’été 2017 des sorties en scooter électrique pour découvrir les Cévennes. Ils ont souhaité construire une cabane d’observation pour donner la possibilité d’observer le ciel étoilé, les paysages et la faune sauvage à leurs clients en séjour mais également aux autres touristes, aux acteurs du tourisme, aux habitants... Un pied central permet d’élever de 3 mètres le plancher de la cabane d’observation d’une surface de 20m² environ, avec un plafond et une terrasse.0 Ce projet permet à Brigitte et Michel CHARLES de s’inscrire pleinement dans les projets « pôle nature aux 4 saisons » porté par la communauté de communes et « ciel étoilé » du Parc national des Cévennes.

Création d’une micro brasserie Bio : « Le petit Caboulot »
21 septembre 2020

Le petit Caboulot propose une bière artisanale, locale et à base de produits issus de l’agriculture biologique, fabriquée dans le respect de l’environnement et destinée à alimenter le marché en circuit-court. Un partenariat local avec une association travaillant sur les plantes aromatiques est mis en place. Eric Thérond est par ailleurs apiculteur amateur. Ces deux éléments permettent d’élaborer des recettes originales. Les matières premières sont issues de producteurs locaux, d’Ardèche et des Cévennes. Le petit caboulot représente pour l'instant un emploi pérenne et un second à venir. La vente se fait surtout à la brasserie, mais également en magasins bio, dans les épiceries fines et bars de villages et lors des évènements sur le territoire. La microbrasserie propose des visites de l’atelier et des dégustations aux visiteurs attirés initialement par le pôle Viavino situé à quelques centaines de mètres. La commune investit pour améliorer l'attractivité de son bourg-centre. La brasserie s'est implantée au cœur du village dans sa zone commerçante en cours de réaménagement. Elle s'installe en bordure de chemins de randonnée dans l'ancien foyer rural entièrement rénové. De gros travaux ont été nécessaires pour isoler le bâtiment et pour créer une plateforme permettant de travailler en gravitation. Une zone de logistique a été aménagée, puis un espace de dégustation et de vente directe de produits locaux.