LEADER France

Défendre la ruralité et le DLAL au cœur de la programmation européenne post-2020

Le 21 mars 2017

La consultation pour la PAC post 2020 a été lancée au début du mois de mars et les travaux pour préparer la prochaine période de programmation européenne et ses orientations budgétaires vont débuter prochainement. Il est donc nécessaire que les territoires ruraux remplissent leur rôle de partenaires incontournables dans la construction européenne et participent à définir les politiques qui leur permettront d’exprimer leurs potentiels.

En effet, les ruralités jouent un rôle majeur dans le développement du territoire national et européen. Et pourtant, les politiques actuelles de développement accentuent les déséquilibres entre villes et campagnes. Le fossé qui se creuse nous éloigne de la cohésion territoriale voulue par le traité de Lisbonne.

LEADER France, porte-voix de près des territoires ruraux français engagés dans la démarche LEADER, appelle à agir à l’échelle européenne pour une vraie politique en faveur des zones rurales en Europe.

Ainsi, LEADER France soutient l’initiative de l’association RED (Ruralité Environnement Développement) et du Mouvement Européen de la Ruralité (MER), pour un Agenda rural européen et l’intégration de la dimension rurale dans toutes les politiques européennes.

LEADER France soutient également la déclaration de Tartu en faveur du DLAL (Développement Local par les Acteurs Locaux) menée par l’association européenne ELARD (European LEADER Association for Rural Development). Le Développement local mené par des acteurs locaux, qui couvre près de 2500 territoires ruraux en Europe, est l’un des symboles d’une ruralité dynamique, innovante et intégrée dans la construction européenne. Ce modèle s’exprime notamment dans le programme européen de développement rural Leader. Il doit être au centre de la politique européenne en faveur du développement rural.

Afin de poursuivre son développement, la ruralité ne doit pas être seulement accompagnée mais largement soutenue par les pouvoirs publics et organisée autour des différents acteurs qui la composent. L’aménagement du territoire en Europe et les mutations nécessaires dans nos campagnes ne pourront se faire sans la participation active des acteurs locaux et sans une volonté politique forte au niveau européen, national et régional qui se traduit par des outils de développement adaptés.

Si la ruralité est souvent associée à notre identité et à l’histoire de l’Europe elle doit être, plus que jamais, un des axes fort de son avenir.

Pour plus d’informations :

Agenda rural europeen

Tartu declaration

lu 598 fois.