Leader France

Liste des projets

Filtrer les projets

Région

Type de structure

Thème

Adhérent de LEADER France

Modernisation des moulins de Brasseuil (phase 1)

12 Rue de la Vaucouleurs, 78930 Auffreville-Brasseuil, France

Voir le projet

Modernisation des moulins de Brasseuil (phase 2)

12 Rue de la Vaucouleurs, 78930 Auffreville-Brasseuil, France

Voir le projet

Chambre froide et conditionneuse yaourterie

20 Rue des Vergers, 78580 Les Alluets-le-Roi, France

Voir le projet

Gîte équestre

8 Rue des Bois Janeaudes, 78580 Les Alluets-le-Roi, France

Voir le projet

Plateforme valorisation bois/miscanthus (phase 1)

3 Chemin de la Petite Croix, 78130 Chapet, France

Voir le projet

Création d’un gîte 4* respectueux de l’environnement

Géraudot, France

Voir le projet

Développement d’une scierie autour de la filière bois local construction par l’installation d’une chaudière en économie circulaire.

17 rue Sainte-Austreberthe - Site Braquehay 62170 Montreuil-sur-Mer

Voir le projet

Cabane d’observation : un site d’étude et d’éveil, un lieu à partager au Mas Favières

Gîtes Mas Favières en Cévennes, Notre-Dame-de-la-Rouvière, France

Voir le projet

« Mes produits des Yvelines » : un camion itinérant de produits locaux

10 Rue des Maraîchers, 78410 Aubergenville, France

Voir le projet

Epicerie Bio Vrac Local – CHEZ LUCETTE

7 Place du Monument aux Morts, 30700 Saint-Quentin-la-Poterie, France

Voir le projet

Développement et implantation durable dans l’économie locale de la brasserie artisanale La Mandra

Brasserie Artisanale des Hautes Corbieres La Mandra, Rue Saint-Joseph, Soulatge, France

Voir le projet

Acquisition d’un parc mobile de vélos destinés à la commercialisation de produits touristiques par une fédération de prestataires spécialisés

Les Estables, France

Voir le projet

L’autre Campagne – ferme hydroponique et aquaponique

2399 Route de Lannes, 40390 Saint-Martin-de-Seignanx, France

Voir le projet

Traiteur Locavore

Grains d’ici, 2 bis rue de la république Pouzols Minervois 11120 Pouzols-Minervois

Voir le projet

Création d’un food-truck pour la valorisation des produits alimentaires locaux

Vergezac, France

Voir le projet

Création d’une micro brasserie Bio : « Le petit Caboulot »

La Brasserie du Petit Caboulot 25 chemin des cigales, 34400 Entre-Vignes

Voir le projet

Création d’un gîte 4* respectueux de l’environnement
3 novembre 2020

Ce projet porte donc sur la création d’un gîte de grande qualité dans la longère en pans de bois attenant directement au corps principal du château, d’une capacité d’accueil de 4 personnes, destiné à recevoir un classement 4 étoiles et un label national de niveau 4. Il sera réalisé avec des matériaux écologiques d’origine majoritairement locale (bois de chêne local, bois de peuplier local, béton de chanvre, briques locales, laine de bois, sable, chaux etc.) afin d’une part de respecter l’environnement et d’autre part de préserver et renforcer l’identité patrimoniale du bâti existant et donc du territoire. Il se situera à l’angle de la maison principale (château) et de la dépendance attenante, sur deux niveaux. Cette position offrira aux hôtes plusieurs points de vue sur le parc du château dans un cadre calme et arboré (emplacement signalé en rouge sur le plan de masse du rez-de-chaussée dans le dossier pièces graphiques ci-dessous). La surface exploitable sera de 44 m² auxquels s’ajouteront un espace sauna intérieur d’un peu plus de 17 m² et un espace bien-être extérieur de plein air avec terrasse en bois et bain nordique (rempli à l’eau de pluie filtrée). La structure intérieure du bâtiment sera préservée puisque les travaux mettront en évidence la charpente existante. Le gîte se composera à l’étage de deux chambres pour 2x2 personnes (à l’emplacement de deux « pièces » actuelles complètement délabrées mais très originales puisque comportant deux anciennes fenêtres d’origine à guillotine), d’une mezzanine ouverte pour couchage d’une personne si un couple venait avec deux enfants et l’un ne tenait pas à partager la même chambre que son frère ou sa sœur ! , d’une salle d’eau, de toilettes séparées et d’une pièce commune cuisine-salle à manger avec îlot principal et au rez-de chaussée d’un salon de détente avec grandes baies vitrées d’environ 10 m² permettant un accès direct et abrité à l’espace sauna, très appréciable en toute saison, notamment en hiver ! Afin que nos hôtes puissent bénéficier d’une entrée privée, une tourelle d’escalier sera créée dans l’arrière-partie de la toiture existante de la dépendance qui, non seulement s’intègrera parfaitement dans le bâti ancien en en respectant totalement l’identité patrimoniale tout en en accentuant la valeur paysagère puisqu’elle en constituera l’élément le plus original. Cette tourelle sera réalisée en pans de bois traditionnels avec remplissage de briques de Troyes au rez-de-chaussée et torchis à l’étage. L’aménagement d’une lucarne en haut de la tourelle offrira à nos hôtes amoureux des oiseaux un poste d’observation privilégié qui leur permettra, en toute quiétude, de passer de longs moments à observer les nombreux oiseaux peuplant notre parc (et notamment la chouette-effraie habitant dans le nichoir de la grange située juste en face de cette future tourelle). Notre site est en effet répertorié au Pnrfo et refuge LPO. Nos hôtes auront accès à l’ensemble du parc, et le futur bain nordique d’extérieur leur permettra de bénéficier d’un espace bien-être au contact direct avec la nature.

Développement d’une scierie autour de la filière bois local construction par l’installation d’une chaudière en économie circulaire.
3 novembre 2020

Cette filière sur le territoire du GAL du Montreuillois et particulièrement dans l’avant-pays, est un secteur innovant. Le développement de la filière bois, amont et aval avec notamment le développement du bois-construction dans un contexte de développement de l’habitat durable, est un enjeu aujourd’hui pour le territoire. Ce projet, accompagné par l’interprofession FIBOIS Hauts de France, s’inscrit de plus dans une dynamique régionale qui vise à développer l’utilisation des bois locaux, et particulièrement dans la construction. Outre le gain économique, ce projet possède une dimension environnementale forte, dans la mesure, où la scierie permettra de travailler directement la matière première achetée aux coopératives et propriétaires forestiers, et d’y maîtriser la traçabilité des bois locaux. 100% des bois achetés seront transformés à 100%, pour produire du bois d’ossature, du bois de menuiserie et les déchets bois et connexes seront destinés à alimenter la chaudière bois et d’autres secteurs comme l’agriculture. La problématique d’un tel projet est d’ordre financier. Une solution bois énergie dans ce type d’industrie est plus coûteuse qu’une solution classique type gaz ou fioul. Même s’il y aura un gain en facture énergétique sur le fonctionnement, le coût à l’investissement est 4 fois plus élevé.

Cabane d’observation : un site d’étude et d’éveil, un lieu à partager au Mas Favières
30 octobre 2020

Brigitte et Michel CHARLES ont ouvert leur premier gîte à Notre-Dame-de-la-Rouvière en 2008 puis rénové et ouvert un second gîte en 2015, leur permettant d’atteindre une capacité de 18 couchages. Ces gîtes sont situés à 650 mètres d’altitude dans le hameau de Favières, qui offre une vue dégagée sur les monts des Cévennes. Pour accéder à ce hameau, il faut emprunter une petite route sinueuse, mettant à plus de 30minutes pour un peu plus de 20 km les deux petites villes de Ganges et du Vigan (3900 habitants chacune). Ces gîtes disposent d’une piscine à débordement et d’un spa. Brigitte et Michel CHARLES proposent depuis l’été 2017 des sorties en scooter électrique pour découvrir les Cévennes. Ils ont souhaité construire une cabane d’observation pour donner la possibilité d’observer le ciel étoilé, les paysages et la faune sauvage à leurs clients en séjour mais également aux autres touristes, aux acteurs du tourisme, aux habitants... Un pied central permet d’élever de 3 mètres le plancher de la cabane d’observation d’une surface de 20m² environ, avec un plafond et une terrasse.0 Ce projet permet à Brigitte et Michel CHARLES de s’inscrire pleinement dans les projets « pôle nature aux 4 saisons » porté par la communauté de communes et « ciel étoilé » du Parc national des Cévennes.

« Mes produits des Yvelines » : un camion itinérant de produits locaux
29 octobre 2020

Au volant de son camion itinérant, Adeline Jean-François sillonne la campagne yvelinoise pour proposer des produits locaux et sains aux habitants. Pour cela, elle s’est associée à une vingtaine d’exploitants agricoles du territoire (bio ou raisonné). Son activité a commencé par la livraison de produits dans les entreprises et à domicile. Face à son succès, elle a souhaité développer ses prestations en faisant des tournées dans des petits villages ruraux qui n’ont pas de commerces. Pour cela, elle a investi dans un camion magasin itinérant réfrigéré, permettant l’arrêt d’une durée pouvant varier entre 2h et 3h pour apporter aux personnes en situation d’isolement des produits de qualité et de première nécessité (épicerie, fruits et légumes, dépôt de pain, volailles, lait ...). Dans ce camion, tous les produits sont issus des productions locales. La marchandise est directement récupérée chez les producteurs et vendue au consommateur, en circuit court. Si les habitants souhaitent manger des produits locaux, ils sont dans l’obligation d’aller de ferme en ferme. Le camion facilite ainsi les déplacements en réunissant tout le nécessaire. De plus, consommer en circuit court et localement est une démarche adoptée par les clients. Ceux-ci sont sensibles au fait que les produits n’ont pas fait beaucoup de route pour venir dans leur assiette et ils ont une véritable garantie fraicheur. Ces personnes sont soucieuses de l’environnement qui les entoure. Par ailleurs, la plupart des produits sont biologiques, ce nouveau débouché incite donc à une production plus durable sur le territoire. Enfin, faire travailler les producteurs locaux permet de créer une économie locale et dynamique ; tout s’achète, se vend et se consomme au sein d’un même territoire. Public cible : - Habitants

Epicerie Bio Vrac Local – CHEZ LUCETTE
29 octobre 2020

Située au cœur du village de St Quentin la Poterie, l’épicerie propose des fruits et légumes de saison, provenant essentiellement de producteurs locaux, des produits "bio-cohérents" (respectueux de l’environnement et des hommes), en vrac pour diminuer les déchets. Cette épicerie de proximité est achalandée d’une part avec des produits qui mettent en avant les producteurs locaux de l’Uzège-Pont du Gard (légumes, fruits, œufs, pain, fromage, miel...) et afin de créer une partie épicerie fine avec des produits de consommation plus courante qui rendraient service à la population (pâtes, riz, légumineuse, café, thé...toujours Bio et en Vrac). Mais aussi des huiles, vinaigres ... et très récemment des produits ménagers en vrac. St Quentin village reconnu pour sa céramique, l’ensemble des contenant de présentation des produits en vrac sont réalisés par une artiste céramiste du village. De plus, il est proposé aux consommateurs une alternative à la grande distribution s’inspirant du mouvement mondial « Zéro Déchet »: en effet par le vrac, on diminue fortement les emballages et contenants. L’épicerie propose également une livraison écologique avec une charrette à main au sein du village pour les personnes à mobilité réduite. En ouvrant cette épicerie, nous souhaitons offrir la possibilité au plus grand nombre de pouvoir consommer autrement. Notre but est de rendre le « bio » et le «local» le plus accessible possible.

Développement et implantation durable dans l’économie locale de la brasserie artisanale La Mandra
29 octobre 2020

La brasserie produit actuellement 5 bières différentes à partir de matières premières bio et au maximum locales. Fin 2017, un bar a été créé en annexe du marché hebdomadaire de Soulatgé dédié aux producteurs locaux, et la brasserie a commencé l’organisation d’évènements et d’animations les vendredis soir. L'activité de la brasserie a augmenté avec vigueur depuis sa création jusqu'à atteindre aujourd'hui sa capacité maximale. Afin de pérenniser leur projet, la brasserie artisanale La Mandra va déménager dans un nouveau local et investir dans du matériel supplémentaire (3 cuves et 40 fûts supplémentaires), ce qui permettra de tripler la capacité de production de la brasserie et de créer deux emplois. L'objectif du projet est d'augmenter la quantité, la qualité et la diversité des produits pour répondre à la demande locale et touristique et participer au rayonnement du territoire en s'inscrivant dans une dynamique de codéveloppement avec les producteurs et acteurs de l'économie locale. La brasserie La Mandra a sollicité le programme LEADER pour un financement à ce projet d’investissement et a participé activement à des réunions ayant permis l’émergence d’un projet de coopération interGAL sur l’accompagnement des brasseries artisanales valorisant des ressources locales. Elle constitue un acteur clé de la structuration de cette filière sur le territoire du GAL de l’est-audois et au-delà, pour la construction d’un plan d’action régional.

L’autre Campagne – ferme hydroponique et aquaponique
20 octobre 2020

La culture conventionnelle et les exigences de nos circuits production-consommation finissent par avoir raison de l’agrodiversité. Aujourd’hui, la biodiversité de milliers de fruits et légumes se retrouve menacée d’extinction. C’est dans cette préoccupation que Lucille Bonnet s’est intéressée de près à la diversification des plantes cultivées et consommables et à leurs techniques de production. Le projet consiste en la création d’une ferme hydroponiques et aquaponiques sur la commune de Saint-Martin-de-Seignanx pour la production de plantes aromatiques rares, sauvages et des légumes feuilles. - L’aquaponie a pour but de créer un écosystème construit et en circuit fermé entre les poissons et les plantes. Les poissons, en faisant leurs déjections, vont indirectement créer de l’engrais pour les plantes par le biais d’une transformation en nitrates par des bactéries. Les plantes absorbent alors ces nitrates, et filtre l’eau qui revient alors propre et assainie aux poissons. Voilà le cercle vertueux de l’aquaponie. -L’hydroponie est une technique moderne qui repose sur un principe simple. Il s’agit de faire pousser des plantes en remplaçant la terre par de l’eau. A celle-ci, nous ajoutons des sels minéraux et de l’oxygène. Les racines des plantes baignent alors dans cette eau où elles peuvent facilement se nourrir des éléments nutritifs mis à leur portée. L’ensemble fonctionne en circuit fermé alimenté par une simple pompe. Cela permet de produire avec une grande efficacité et sur peu d’espace des fruits et légumes. Le projet comprend : -La production de légumes et plantes aromatiques -Les formations d’hydroponie et d’aquaponie -L’aménagement intérieur de systèmes productifs chez particuliers ou professionnels. -L’aménagement extérieur de bassin aquaponique à but paysager et alimentaire chez particuliers

Traiteur Locavore
19 octobre 2020

Grains d'Ici travaille principalement en circuit-court avec plus d'une soixantaine de producteurs et artisans (boulangers, maraichers, éleveurs, fromagers, brasseurs, vignerons, cueilleurs-transformeurs, oléiculteurs etc.). Derrière chacun de ses produits, il défend le travail et le soin apportés par ces derniers et la nécessité de maintenir une économie locale et durable, des valeurs sociales et solidaires. Afin d’étoffer son activité, ce commerce a sollicité le programme LEADER pour financer son développement à travers une activité traiteur qui tout en défendant les mêmes valeurs et la même éthique, utilise la rencontre avec ses clients pour sensibiliser le grand public. Modalités de mise en œuvre : Développer les outils de communication de l’entreprise par : - La création d'un site internet : une plateforme permettant notre référencement pour les usagers, expliquant notre démarche, l'ensemble de nos activités (le lieu, les animations, les prestations extérieures) mais mettant également en lumière notre territoire (lieux à découvrir sur notre commune et aux alentours) et les producteurs avec lesquels nous travaillons et leurs démarches (permettant également la rencontre avec eux). - la création de vidéos mettant en valeur les producteurs partenaires et notamment l’entreprenariat rural féminin Equiper l’entreprise de matériel aux normes - Conseils et mise aux normes de l’espace de travail - Fournitures (matériel de cuisine pour préparation, service, transport) - Véhicule réfrigéré (véhicule adapté au transport et le maintien au froid et le respect de la chaine du froid)

Création d’une micro brasserie Bio : « Le petit Caboulot »
21 septembre 2020

Le petit Caboulot propose une bière artisanale, locale et à base de produits issus de l’agriculture biologique, fabriquée dans le respect de l’environnement et destinée à alimenter le marché en circuit-court. Un partenariat local avec une association travaillant sur les plantes aromatiques est mis en place. Eric Thérond est par ailleurs apiculteur amateur. Ces deux éléments permettent d’élaborer des recettes originales. Les matières premières sont issues de producteurs locaux, d’Ardèche et des Cévennes. Le petit caboulot représente pour l'instant un emploi pérenne et un second à venir. La vente se fait surtout à la brasserie, mais également en magasins bio, dans les épiceries fines et bars de villages et lors des évènements sur le territoire. La microbrasserie propose des visites de l’atelier et des dégustations aux visiteurs attirés initialement par le pôle Viavino situé à quelques centaines de mètres. La commune investit pour améliorer l'attractivité de son bourg-centre. La brasserie s'est implantée au cœur du village dans sa zone commerçante en cours de réaménagement. Elle s'installe en bordure de chemins de randonnée dans l'ancien foyer rural entièrement rénové. De gros travaux ont été nécessaires pour isoler le bâtiment et pour créer une plateforme permettant de travailler en gravitation. Une zone de logistique a été aménagée, puis un espace de dégustation et de vente directe de produits locaux.