Leader France

Développement SCOP EchoPaille

Bretagne , GAL entente Pays de Vannes
Voir / télécharger la fiche projet

Contexte

La SCOP echopaille construit (lots charpente, isolation) des bâtiments en ossature bois, accueillant un isolant biosourcé... La paille !

Leur spécialité est la préfabrication de caissons isolés en atelier. L'entreprise depuis sa création est dédiée à la construction de bâtiment isolé en bottes de paille. Passant au démarrage, en 2007, de la construction et mise en œuvre de la paille sur chantier, à un procédé de préfabrication en atelier développé depuis près de 5 ans au sein d’une scop, l’entreprise a développé sa technicité et propose une démarche en économie circulaire en se fournissant au maximum en local et en générant le minimum de déchet.

Les champs d'activité : charpente traditionnelle, ossature bois, isolation paille (et ouate de cellulose, laine de bois, roseaux), pose de menuiseries extérieures, travaux connexes et annexes au métier du bois.

Résumé du projet (Description, actions, public cible)

L’entreprise basée sur une commune rurale souhaite pérenniser l’activité et créé un outil de production en premier lieu, fait pour sécuriser l'ensemble des emplois de la coopérative à la fois en sécurisant les personnes mais en diminuant la pénibilité.

Les nouveaux bâtiments comprendront une unité de production sur 840 m² et un bâtiment administratif de 160 m² il viendra se rajouter ultérieurement un espace de stockage de 300m². L'unité de production sera dédiée à la production de murs préfabriqués en atelier, la pose de l'isolant et le stockage des produits finis. Le bâtiment administratif accueillera les bureaux techniques ainsi que les parties communes comme les vestiaires et la salle de repos. Ce bâtiment sera aussi la vitrine de l'entreprise l'ensemble de l'enveloppe sera isolé en bottes de paille, les matériaux mis en œuvre seront des matériaux utilisées dans les constructions de l’entreprise. Sont visés les normes bâtiment passif pour l'administratif.

Toute cette réflexion a pour but de produire des murs de plus grandes tailles et pouvoir développer encore plus loin l'utilisation du matériau paille comme l'isolation en toiture par des éléments préfabriqués. Et ainsi pouvoir répondre à des chantiers plus conséquents et plus loin. Pour le moment l’entreprise n’était pas en capacité de lever des éléments de toiture dans atelier.

L’aide Leader a été fléchée sur les équipements : le premier élément central sera le pont roulant leur permettant de manipuler les éléments préfabriqués, la manipulation de charges lourdes et le chargement sur camion. Pour la production des montants d'ossature pour la paille une scie circulaire à tronçonner sera acheté ainsi qu'une scie à panneau verticale pour le pré-débit des panneaux. Pour faciliter la manipulation des panneaux bois un outil de manutention avec ventouse sera installé au pied de la scie à panneaux verticales. L'aspiration de l'ensemble des machines sera assurée par un groupe d'aspiration positionné à l'extérieur du bâtiment sous un débord de toiture à l'Est. Tous ces outils permettront d'avoir un gain de productivité, de réduire les risques d'accident et de réduire la pénibilité des tâches.

L’entreprise s’efforce d'utiliser que des matériaux non traités, de provenance au maximum locale ou française, issu de matériaux bio-sourcés, recyclés...

Pour le projet de construction, l’entreprise a :
-conservé la partie boisée existante, abritant de nombreux arbres,
-conservé une parcelle de + de 2000m² en éco-paturage à l'arrière du terrain, pour palier au futur agrandissement de l'atelier,
-créé un système de récupération des eaux de pluies en toiture, pour l'alimentation des sanitaires et pour le lavage des sols,
-crée un système de phytoépuration par bassins plantés, pour le traitement de nos eaux usées,
-envisagé la pose de panneaux photovoltaïques dans un futur à quelques années, sur le bâtiment de stockage de 300m² à l'arrière,

L’entreprise veille également depuis le début de l'activité à générer le moins de déchets possibles et si besoin à les réutiliser par exemple, les chutes de panneaux sont réutilisés pour d'autres projets, les chutes de bois servent à chauffer avec notre poêle à bois au bureau ainsi qu'à divers utilisateurs rayonnant autour de la scop, les copeaux et sciures partent pour les toilettes sèches du réseau (salariés, voisins, amis, festivals proches...), le broyat de paille partent en paillage pour les maraîchers locaux et particuliers environnants.

Objectifs

- Proposer une démarche en économie circulaire en se fournissant au maximum en local et en générant le minimum de déchet ;
- Aborder les défis environnementaux en utilisant des ressources locale.

Financeurs

FEADER : 50 000 €
Région Bretagne :  €
CARSAT :  €
Coût : 163 730 €

Moyens humains et partenaires

L'équipe est actuellement composée de dix personnes en CDI dont une personne à temps partiel. Avec cet outil, Echopaille vise à minima un emploi CDI équivalent temps plein par an.

Structure

EchoPaille (Autre)
http://www.echopaille.fr

56230 Questembert
contact@echopaille.fr

lu 6 fois.